Covid-19 : les enfants font l'objet de toutes les précautions

France 2

Depuis lundi 24 février, le ministère de la Santé a demandé aux élèves de retour de vacances dans les régions touchées par l'épidémie de Covid-19, en Italie, en Corée du Sud, et à Macao, de rester chez eux pendant deux semaines. Les voyages scolaires prévus dans ces zones ont également été annulés.

À Paris, dans une école italienne, plusieurs enfants manquent à l'appel. Mardi 25 février, ils sont restés chez eux, car ils viennent de rentrer de vacances dans le nord de l'Italie. Quatorze jours de confinement, c'est la recommandation du ministère de la Santé. La mère d'un collégien qui était en colonie de vacances la semaine dernière à Venise (Italie) appréhende ces deux semaines à venir sans école. Ces tests ne sont pas systématiques, mais sont réservés aux enfants présentant des symptômes.

Rassurer les parents

C'est le cas d'élèves d'un lycée de Courbevoie (Hauts-de-Seine), eux aussi de retour d'Italie. Ils ont passé des tests à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Les résultats seront connus dans la soirée de mardi. À Toulouse (Haute-Garonne), dans une école maternelle, c'est une institutrice qui est restée chez elle. Elle était aussi en vacances à Venise. Une précaution qui rassure les parents. Le ministère de l'Éducation nationale demande également aux établissements d'annuler les voyages scolaires prévus en Lombardie ou en Vénitie, en Italie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne