Covid-19 : les chorales se réorganisent pour chanter en toute sécurité

France 3

Chanter dans une chorale en pleine épidémie de Covid-19 peut être un exercice difficile. Les chorales doivent donc se réorganiser, à l'image du chœur Crescendo#, à Folleville (Somme).

À Folleville (Somme), lors des répétitions de la chorale Crescendo#, tout est fait pour éviter les projections entre les chanteurs. Un placement distancié est par exemple mis en place. "On ne touche personne, on met les masques quand on doit bouger pour aller aux toilettes ou descendre, mais, pour chanter, on les enlève", explique Nathalie Bercean, choriste du chœur

Difficile de chanter en harmonie

Pour l'instant, 30 % des membres de la chorale n'ont pas encore repris, tandis que la façon de chanter a dû s’adapter. Les choristes étant éloignés les uns des autres, il est plus difficile de chanter en harmonie. "J'ai l'impression d’être soliste parce que là, on s’entend réellement", note Florence Multon, choriste. Les choristes sont tout de même heureux de pouvoir se réunir à nouveau après un printemps passé à répéter en visioconférence ou en très petits groupes. Leur prochain concert est prévu le dimanche 11 octobre à Paris, si les conditions sanitaires le permettent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne