Covid-19 : les autocaristes impactés par de nombreuses annulations

France 3

En France, les mesures de protection contre le Covid-19 commencent à avoir des conséquences qui inquiètent les professionnels du transport. Les autocaristes, notamment, voient leur chiffre d'affaires baisser.

Au pied de la tour Eiffel, en plein après-midi, pas un seul car de touristes. Le seul qui passe par là transporte des enfants en sortie scolaire. "D'habitude, ici il y a énormément de cars, compare Jean-Luc Vaillant, chauffeur de car. Facile une quinzaine, moi-même je m'étonne du vide. Les gens ont un peu peur."

Des annulations en cascade

Chaque matin, chez l'autocariste Sévigné Autocars (24 salariés), c'est bien avant l'aube que les chauffeurs quittent le dépôt. Mais ce jour-là, seuls les cars scolaires sortent. "Le ramassage scolaire pour l'instant fonctionne, explique Michaël Ferrand, directeur de l'entreprise. On prend des précautions comme le nettoyage des cars le soir. On désinfecte." Mais l'autocariste est confronté à des annulations en cascade (grandes sorties, rencontres sportives en régions, sorties de groupes pour visiter des musées, etc.). "Mon carnet se vide", déplore-t-il, craignant de perdre 30% de son chiffre d'affaires. Il pourra cependant demander un étalement de charges, comme Bercy l'y autorise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne