Coronavirus : les associations d'aide alimentaire sont débordées

France 2

Depuis le début de la crise du coronavirus, la pauvreté est en hausse et les associations sont confrontées à une très forte demande d’aide, notamment alimentaire. C’est par exemple le cas à Besançon (Doubs).

Les conséquences dramatiques de la crise sanitaire du Covid-19 s’observent tant sur l’économie que sur la vie des plus défavorisés. Ainsi, les associations d’aide alimentaire sont elles aussi submergées de demandes. Chômeurs, étudiants, retraités, intermittents du spectacle, chaque jeudi, ils sont au rendez-vous à la Croix-Rouge de Besançon (Doubs). "J’ai 98 trimestres de travail et on me donne 800 euros de retraite", témoigne un homme qui attend.

La Croix-Rouge en première ligne

"On vient de tous milieux professionnels. Moi, j’ai un diplôme. Ça peut arriver à quiconque", estime une femme. Philippe Boccara, vice-président de l’unité locale de la Croix-Rouge se montre encourageant : "La banque alimentaire a été sollicitée par le CCAS, elle a été un super partenaire parce qu’elle a répondu présente chaque jour où on a eu besoin." Face à la hausse des demandes, de jeunes bénévoles sont aussi venus prêter main forte à l’association durant tout l’été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne