Covid-19 : le quotidien bouleversé

FRANCE 3

Alors que se propage l'épidémie de Covid-19, des marchés sont annulés et des écoles fermées. C'est toute la vie des Français qui est impactée.

Un choix qui a un goût amer. Dimanche 1er mars, à Crépy-en-Valois, dans l'Oise, à peine leurs produits déballés, les maraîchers ont déjà dû les ranger. Un arrêté préfectoral pris dans la matinée a suspendu le marché, dans cette ville qui fait partie des huit communes sous restrictions particulières. Dans la soirée du samedi 29 février, les autorités sanitaires ont annoncé le passage au stade 2 du plan anti-épidémie pour contenir le Covid-19. Une mesure synonyme de fermeture de lieux publics, et aussi d'écoles.

Les écoles fermées

À Crépy-en-Valois, ainsi, les établissements scolaires n'ouvriront pas lundi, après deux semaines de vacances. Les habitants sont contraints de s'organiser. En Haute-Savoie, dans le deuxième foyer français du nouveau coronavirus, à La-Balme-de-Sillingy, certains sont même confinés. Mais des incohérences existent. Ainsi, un homme n'a pas le droit de sortir, parce qu'il a côtoyé un cas recensé, mais ses proches, qui vivent avec lui, peuvent aller et venir librement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne