Covid-19 : le port du masque se généralise

France 3

Malgré les températures, le port du masque obligatoire à l’extérieur se généralise dans plusieurs villes de France. C’est le cas à Rennes (Ille-et-Vilaine), à Marseille (Bouches-du-Rhone), ou encore à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Un soleil de plomb sur le vieux port de Marseille (Bouches-du-Rhône), et pourtant il faut porter le masque. Il est obligatoire depuis samedi 8 août au matin dans plusieurs quartiers de la cité phocéenne. Locaux et touristes ne sont pas tous convaincus. Mais la règle est globalement respectée. "On fait avec, on est obligé. On essaie de profiter avec le masque", relativise un passant. L’amende pour le non port du masque est de 135 euros, mais la police marseillaise privilégie encore la pédagogie.

Pour certains, ce n’est plus le moment de le porter

A Rennes (Ille-et-Vilaine), les habitants devaient déjà porté le masque au marché. Ils doivent maintenant le mettre dans les quartiers les plus fréquentées. Et ce n’est pas au goût de tout le monde. "Il fallait le porter pendant l’épidémie, pas à la fin", peste une habitante. Une obligation qui n’est pas pour déplaire à cette vendeuse sur le marché d’Antibes (Alpes-Martirimes). Sur son stand, le masque se transforme presque en accessoire de mode. "C’est aussi bien pour le business, convient-elle. Mais c’est avant tout une urgence sanitaire, et nous y contribuons."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne