Covid-19 : le gouvernement va-t-il désormais opter pour des solutions locales et ciblées ?

franceinfo

Alors qu’un confinement partiel a été décrété dans les Alpes-Maritimes, la situation est également inquiétante dans le Nord, à Dunkerque. Le gouvernement pourrait revoir sa copie et décider de nouvelles mesures locales. Le décryptage d’Hugo Capelli, journaliste au service politique de France Télévisions.

Le gouvernement s’y était jusque-là refusé, mais il pourrait rapidement changer d’avis. Un confinement partiel a été mis en place pour les deux prochains week-ends en Alpes-Maritimes et d’autres mesures locales pourraient suivre, comme à Dunkerque (Nord). "C’est la semaine de tous les dangers. L’exécutif est inquiet à la vue des derniers chiffres. L’hypothèse de nouveaux confinements locaux dans d’autres agglomérations ou régions est à l’étude, l’Île-de-France est particulièrement scrutée", explique Hugo Capelli du service politique de France Télévisions.

Le premier confinement local en Métropole

Un reconfinement national demeure une option, même si le gouvernement veut toujours l’éviter. "Il y a un changement de ton dans la majorité. C’est la première fois qu’un confinement local est mis en place en France métropolitaine. Mais cela pourrait créer des difficultés pour le gouvernement. Des élus locaux et des médecins pourraient demander des mesures alors que d’autres départements moins touchés réclameraient par exemple un assouplissement."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne