Covid-19 : le carnaval de Nice en partie annulé

France 3

Dans les Alpes-Maritimes, la très populaire fête du citron de Menton a été annulée, tout comme la dernière journée du carnaval de Nice, qui attire de nombreux visiteurs italiens. Le principe de précaution est mis en avant.

Du haut de son char, la reine du carnaval de Nice (Alpes-Maritimes) ne défilera plus. La fête est terminée pour cause de Covid-19. La journée de clôture prévue samedi 29 février est annulée. Sur place, aucun cas n'a été détecté, mais le maire de la ville a pris sa décision à titre préventif. Chaque jour, 20 000 touristes affluent pour assister au spectacle. Parmi eux, de nombreux Italiens, qui viennent en voisins. La frontière n'est en effet qu'à 40 km.

"S'il faut tout annuler, ça devient compliqué"

À Nice, certains riverains du centre-ville ont tout de même du mal à comprendre cette décision. "Pour les gens qui viennent pour le carnaval, c'est triste, quand même", estime une femme. "S'il faut tout annuler, ça devient compliqué pour les commerces, l'économie du pays", déplore un homme. La tradition sera en partie respectée. Dimanche, comme d'habitude, le roi du carnaval sera brûlé, mais en petit comité. Le feu d'artifice, lui aussi, a été annulé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne