Covid-19 : la mise en quarantaine dénoncée par les philosophes

FRANCEINFO

Depuis plusieurs siècles, le principe de mise en quarantaine existe. Une mesure qui n'a pas toujours convaincu les plus grands philosophes.

Certaines zones dans le monde se retrouvent mises en quarantaine pour tenter de contenir une potentielle propagation du Covid-19. Une décision qui a déjà été prise par le passé, sans forcément convaincre les plus grands penseurs comme Voltaire. "Pour lui, ce n'est pas une mesure sanitaire qui consiste en fait à isoler des malades pour les soigner ou pour protéger les populations, c'est une mesure religieuse et autoritaire qui consiste à isoler les individus suspects, c'est-à-dire impurs, pour pouvoir les contrôler et les purifier pendant un certain temps", rappelle Géraldine Mosna-Savoye, productrice du "Journal de la philo" sur France Culture.

Un symbole politique

Confiner une population n'a pas pour unique but d'être une mesure sanitaire. "C'est un symbole politique très fort. Isoler, écarter, confiner, mettre à l'écart, on parle aussi de cordon sanitaire, et bien ça rassure les populations. Mais en même temps, et c'est justement tout le problème, c'est un facteur de division et de destruction", reconnaît Géraldine Mosna-Savoye.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne