Coronavirus : la France suivra-t-elle la trajectoire de l'Italie ?

France 2

Dans la soirée du mercredi 11 mars, le directeur général de la santé Jérôme Salomon a estimé qu'on devait se préparer au scénario italien. Alors va-t-on devoir fermer tout le pays ? Nos hôpitaux sont-ils mieux armés que ceux de l'Italie pour faire face à des milliers de malades ?

La France va-t-elle suivre le scénario italien ? Le confinement est généralisé, plus de 15 000 cas sont confirmés. Plus de 1 000 personnes sont mortes. Les rues sont vides, les hôpitaux débordés, et les services de réanimation sont saturés. On pourrait craindre ce scénario, à voir les courbes du début d'épidémie. Elles se suivent à huit jours d'écart. L'Italie a atteint les 1 000 cas confirmés le 29 février, alors que la France l'a atteint le 8 mars.

Vers un système débordé par l'afflux de patients ?

Un médecin figure parmi les premiers à avoir pris en charge les malades du Covid-19 en France. Jeudi 12 mars, il tire la sonnette d'alarme. "Je crains un scénario à l'italienne, c'est-à-dire que le système de santé soit complètement submergé, et débordé par l'afflux de patients, et que cela ne permette plus de prendre en charge correctement les patients atteints d'autres maladies que le Covid-19, parce qu'il ne faut quand même pas les oublier", souligne le Pr Éric Camus, chef du service des maladies infectieuses de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne