Covid-19 : la campagne de vaccination sera lancée à la fin du mois de décembre

La vaccination, qui ne sera pas obligatoire, pourra débuter à la fin du mois de décembre et sera proposée en priorité aux personnes âgées, sous condition d'autorisation de mise sur le marché. 

Emmanuel Macron a annoncé, mardi 24 novembre, les trois étapes de déconfinement planifiées par le gouvernement. Mais il a également annoncé une campagne de vaccination dès fin décembre, dont l'organisation nécessitera une grosse logistique. Depuis plusieurs semaines, la fabrication des vaccins contre le Covid-19 se fait au pas de charge, ce qui est "une formidable lueur d'espoir" selon le chef de l'État. Il a précisé également que la stratégie française "repose sur plusieurs vaccins". En outre, la vaccination ne sera pas obligatoire. 

Un outil pour gérer l'activité hospitalière 

En priorité, le vaccin sera disponible pour les personnes âgées. "Ça permet aux gens de se projeter", explique le Pr Djilali Annane, chef du service réanimation de l'hôpital de Garches (Haut-de-Seine). "Pour nous, soignants dans les hôpitaux, ça nous donne une perspective très claire sur la manière dont on va pouvoir gérer l'activité dont on sait qu'elle va être intense", détaille-t-il. En attendant, les vaccins attendent l'autorisation européenne de mise sur le marché de la part de l'Agence européenne du médicament. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne