Covid-19 : l'appel de la Chine aux anciens malades

FRANCE 2

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le Covid-19 a fait près de 1 900 morts dans le monde, mais plus de 13 000 personnes ont été guéries. Ces patients intéressent les spécialistes, leur sang contiendrait des anticorps qui pourraient diminuer la charge virale chez les personnes gravement malades.

Les médias chinois présentent une patiente atteinte du Covid-19 qui a guéri depuis deux semaines. Si elle est de retour à l'hôpital, c'est pour donner son sang, et plus particulièrement son plasma qui contient des anticorps susceptibles de soigner les personnes contaminées par le virus. Un hôpital de Wuhan (Chine) a expérimenté ce nouveau traitement et les résultats sont significatifs.

Des dons de plasma

Pour le moment, seuls des malades sévèrement atteints ont pu bénéficier des transfusions. Mais face aux résultats attendus, les autorités sanitaires appellent les Chinois à massivement donner leur sang. Ce type de traitement a déjà été utilisé contre le virus Ebola notamment, mais sans beaucoup de succès. À l'Institut Pasteur (Paris), la prudence est donc de mise. Une autre solution a fait preuve de son efficacité : concentrer les anticorps de très nombreux donneurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne