Covid-19 : fin de quarantaine à Carry-le-Rouet

France 2

Dimanche 16 février, la quarantaine des ressortissants français rapatriés de Wuhan et confinés à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), ainsi qu'à Carry-le-Rouet, s'est achevée. Parmi les 120 personnes, une jeune étudiante française.

Dimanche 16 février, ils ont retrouvé leur liberté. Les rapatriés de Wuhan (Chine) mis en quarantaine depuis 14 jours montent dans des bus. Amélie Chapalain, une étudiante française, se trouve parmi eux. Elle est raccompagnée par la Croix-Rouge après avoir vu les médecins dans la nuit. L'étudiante était épuisée. Elle ne présente aucun symptôme du Covid-19 et peut donc rentrer chez elle, à Paris.

Un retour à la vie normale

Un départ qui signe la fin d'une expérience éprouvante après plusieurs semaines d'isolement. "Le retour à la réalité est difficile. J'ai hâte que tout se finisse, de rentrer chez moi pour être au calme et oublier tout cela", explique-t-elle. La jeune femme a souffert de l'ennui et de l'attente durant la période de quarantaine. Amélie Chapalain est installée à Wuhan depuis cinq ans, la ville berceau du Covid-19. "Cela fait bizarre de retirer son masque pour la première fois en un mois", confie-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne