Covid-19 en Italie : une quarantaine difficilement mise en place

FRANCE 2

Alors que 11 villes ont été officiellement placées à l'isolement dans le nord de l’Italie pour contenir l'épidémie de Covid-19, les quarantaines effectives tardent à débuter. Les explications du correspondant Alban Mikoczy, en direct de Codogno.

Dix villes en Lombardie et une autre en Vénétie : en tout les autorités italiennes ont décidé de placer à l'isolement 11 communes dans le nord du pays. En théorie, en tout cas. "En réalité, les routes sont encore ouvertes, vous le voyez derrière moi, et nous n'avons pas vu de contrôle de police massif nous empêchant d'accéder jusqu’ici", raconte le correspondant de France 2 en Italie, Alban Mikoczy, en direct de la ville infectée de Codogno.

Une mesure trop tardive ?

"Et puis, on se pose la question du bien-fondé de cette mesure alors que le foyer a été repéré ici il y a une dizaine de jours et qu'il a eu le temps, largement, de se répandre en Italie. On est maintenant à 132 cas dans le pays de contaminations avec 89 pour la seule région de Lombardie. On se demande si cette mesure n'intervient pas trop tard et si elle n'est pas trop petite", poursuit le journaliste. Deux personnes sont mortes en Italie depuis le début de l'épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne