Covid-19 en Italie : le pays en alerte

FRANCE 3

Face à la propagation du Covid-19 dans le nord du pays, les Italiens ont peur d'une épidémie à grande échelle. Les mesures annoncées dans la soirée du 22 février peinent à convaincre.

Officiellement, la ville italienne de Codogno, 15 000 habitants, a été placée à l'isolement par les autorités italiennes. Dans les faits, la commune reste ouverte aux entrées et aux sorties. "Il y a cette zone rouge dans laquelle théoriquement je ne devrais pas me trouver. Il se trouve qu'il y a une route nationale ici et la route est encore ouverte. Ce qui veut dire qu'à l'heure actuelle il y a des gens qui peuvent entrer et sortir", explique le journaliste Alban Mikoczy, en direct de Codogno.

Des cas dans les grandes villes italiennes

"Cette mesure, elle est commentée sur la forme, mais aussi sur le fond. Parce qu'on peut se poser la question, du bien fond de cette interdiction, de cette fermeture de zone, alors que le virus, ça fait bien longtemps qu'il a quitté le bassin de Codogno. (...) Il y a des cas à Milan, il y a des cas à Turin, il y a des cas dans les grandes villes italiennes. Voilà pourquoi, aussi, les gens de Codogno se posent la question : ce blocus intervient-il trop tard ou n'a-t-il tout simplement pas de raison d'être", poursuit le journaliste.

Vous êtes à nouveau en ligne