Covid-19 : des lits sont déjà prévus dans les hôpitaux français

franceinfo

Le centre hospitalier de la Timone à Marseille (Bouches-du-Rhône) se prépare à faire face à l'épidémie de Covid-19.

En cas d'épidémie de Covid-19, à l'hôpital de la Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), les tests pratiqués pour détecter les patients contaminés pourront être plus nombreux. "On fait le diagnostic du coronavirus en deux heures environ. On peut en faire environ 1 000 par jour", explique Lola Castinel, interne en biologie. Partout en France, le nombre de laboratoires équipés en tests a été revu à la hausse. L'objectif affiché par le gouvernement : passer des 400 échantillons quotidiens chaque jour, comme c'est le cas actuellement, à plusieurs milliers dans les prochains jours.

Plus de tests et plus de lits

Ce n'est pas tout. À Marseille, des lits sont déjà prévus pour des malades infectés par le coronavirus. "On a calculé 25 lits pour pouvoir être large", estime le directeur de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, le Pr Didier Raoult. Actuellement, 150 lits sont déjà dédiés aux éventuels patients contaminés dans 38 hôpitaux ouverts 24 heures sur 24. À partir de lundi 24 février, 70 hôpitaux seront concernés. Le ministre de la Santé a annoncé poursuivre l'équipement en masque pour le personnel soignant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne