Covid-19 : des indicateurs positifs mais une prudence de mise

FRANCE 3

Le virus est toujours présent sur notre territoire, mais les indicateurs continuent d’être positifs : toujours moins d’hospitalisations et d’admissions en réanimation. On a compté 31 morts lundi 1er juin, mais le corps médical reste prudent.

Alors que la France entame la deuxième phase du déconfinement, l’intensité du virus continue de baisser. Les chiffres le montrent : le nombre de patients hospitalisés diminue de jour en jour, tout comme celui des personnes admises en réanimation. Alors l’épidémie est-elle en train de s’éteindre ? Certains spécialistes appellent à la prudence, car des malades du Covid-19 sont asymptomatiques et donc difficiles à repérer mais pourtant contagieux. 

Des chaines de contamination invisibles ?

Pour Anne-Claude Crémieux, professeure en maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis à Paris, "on peut se retrouver confronté à des chaînes de contaminations qui ont grandi sans qu’on les voit et qui finalement deviennent visibles à un moment donné où il y a pas mal de gens infectés". Le mot d’ordre aujourd’hui : maintenir les gestes barrières pour ne pas réagir de nouveau dans l’urgence et empêcher une seconde vague de survenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne