Covid-19 : des craintes de contaminations dans l'Oise

FRANCE 2

Le premier patient français à décéder du Covid-19 est mort dans la nuit du 25 au 26 février. Pendant une semaine, il a été hospitalisé à Creil (Oise), avant d'être diagnostiqué comme porteur du coronavirus, laissant planer la peur d'autres contaminations dans l'établissement. 

Il n'avait pas été testé au Covid-19 lors de son séjour au service de réanimation de l'hôpital de Creil (Oise), pourtant ce Français de 61 ans est devenu le premier décès en France lié au virus. Selon les autorités sanitaires, il ne rentrait pas dans la définition de cas possibles, tout comme un second patient hospitalisé depuis mardi 25 février à Amiens (Somme) dans un état grave. "Aucune de ces deux personnes n'a voyagé dans ce qu'on appelle les zones d'expositions", s'est défendu le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts de France, Étienne Champion.

Le service réanimation de Creil fermé

Alors, pour tenter de contenir après coup les possibles contaminations au sein de l'établissement hospitalier, des mesures ont été prises mercredi. "Le service de réanimation de l'hôpital de Creil est fermé pour 14 jours à compter de mercredi soir", explique le journaliste Léopold Audebert, en duplex depuis Creil. L'ensemble des personnes qui ont croisé l'homme de 61 ans est encore en cours d'identification. "Toutes ces personnes vont être classées selon leur niveau de risque", poursuit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne