Covid-19 : début de psychose en outremer

France 2

Dans les départements d'outre-mer, certains habitants se mobilisent depuis quelques jours pour empêcher que n'accostent les bateaux de croisière, de peur qu'ils ne transportent le Covid-19.

Dans les départements et les territoires d'outre-mer, l'inquiétude grandit, face à l'épidémie de Covid-19. Dimanche 1er mars, des premiers cas ont été recensés à Saint-Martin et Saint-Barth. Mais ce qui cristallise les peurs, ce sont les bateaux de croisière et les avions qui arrivent des zones infestées. En Martinique, un avion en provenance de Milan, en Italie, a été contraint de ne pas se poser à Fort-de-France, face à une importante mobilisation sur le tarmac de l'aéroport.

Un bateau de croisière bloqué à la Réunion

Dans l'océan indien, sur l'île de la Réunion, un bateau stationne dans le port de Saint-Denis. Les habitants refusent que ses passagers, déjà pas les bienvenus à Madagascar, ne descendent. La raison : le navire a fait escale en Thaïlande il y a 13 jours. Le caractère insulaire de la Réunion les rend, estiment-ils, particulièrement vulnérables. "S'il y en a un de malade sur le bateau, il ne rentre pas", lance un habitant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne