Covid-19 : comment fonctionnent les tests antigéniques ?

FRANCE 2

La Haute autorité de santé a donné son feu vert, vendredi 9 octobre, aux tests antigéniques qui promettent des résultats de dépistage du coronavirus en quinze minutes.

Savoir si on est positif au coronavirus en moins de quinze minutes, telle est la promesse des tests antigéniques. L’intérêt est évident, à condition qu’ils soient efficaces. La société française qui les commercialise les fait assembler dans un atelier protégé pour personnes handicapées. Dans chaque boîte, ils déposent des écouvillons, car le prélèvement se fait dans le nez, comme les tests PCR. Ensuite, la technique est différente, pas besoin de machine. Le test rapide détecte les antigènes du virus, des protéines présentes à sa surface.

Une utilisation encadrée

"Le liquide d’extraction va recueillir l’antigène du virus, si jamais il est présent dans le nez de la personne", explique Fabien Larue, directeur général de l'entreprise AAZ. Ces tests sont moins performants que les PCR, avec plus de risques de ne pas détecter les personnes positives. La Haute autorité de santé a autorisé leurs utilisations mais de façon encadrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne