Covid-19 : 500 passagers débarqués du "Diamond Princess"

FRANCE 3

Mercredi 19 février, 500 passagers ont été débarqués du "Diamond Princess", après quatorze jours de quarantaine. La fin d'un cauchemar.

Mercredi 19 février, des centaines de passagers du navire Diamond Princess ont été débarqués. 500 des personnes qui se trouvaient en quarantaine depuis quatorze jours au large du Japon à bord du navire ont été évacuées. Toutes ont été testées négatives au Covid-19. Pour elles, c'est la fin d'une croisière pas comme les autres.

621 personnes contaminées

Sous la menace du coronavirus, ils étaient restés à quai sur le port de Yokohama. Les croisiéristes peuvent enfin toucher terre. Ils peuvent partir dans des bus affrétés ou par leur propre moyen. Toujours un masque sur le visage, ils expriment leur soulagement. "J'ai l'impression d'avoir été loin du Japon depuis si longtemps. Je veux juste rentrer chez moi et manger de la nourriture japonaise", explique l'un d'entre eux. Un autre affirme avoir eu très "peur". "Je parlais à mes amis, au téléphone pour tenir le coup", ajoute-t-il. 3 711 passagers se trouvaient à bord du Diamond Princess. 500 ont été débarqués et 621 personnes sont contaminées à l'intérieur selon un dernier bilan. Ce chiffre pourrait encore augmenter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne