Couvre-feu : l'exemple de la Guyane

France 2

L’instauration d’un couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron, mercredi 14 octobre au soir, a-t-elle des chances d’être efficace ? Le journaliste et médecin Damien Mascret fait le point sur le plateau du 13 Heures.

Mercredi 14 octobre au soir, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé l’instauration d’un couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, pour l’Île-de-France et huit métropoles. Cette mesure, qui s’étend de 21 heures à 6 heures, peut-elle être efficace ? Présent sur le plateau du 13 Heures, le journaliste et médecin Damien Mascret rappelle l’exemple de la Guyane qui, face à une augmentation des cas de Covid après le déconfinement, a dû décréter un couvre-feu.

L’exemple de la Guyane 

"Ce couvre-feu a été mis en place dès le 11 juin. Il concernait la nuit, de 23 heures à 5 heures du matin mais également le weekend", note le médecin. Les semaines qui ont suivi n’ont pas apporté une réelle preuve de l’efficacité de la mesure puisque la poussée s’est poursuivie en juillet. Toutefois, on a observé une nette baisse en août. "La clé se trouve donc dans le respect du couvre-feu", d’après Damien Mascret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne