Corrèze : quand l'entreprise se met à garder les enfants

France 2

Une grande majorité d'enfants n'est toujours pas retournée à l'école. Sur les 6,7 millions d'élèves dans le primaire, seulement deux millions y vont tous les jours. Pour permettre le retour au travail des parents, des patrons prennent les choses en main.

C'est un peu la course main dans la main avec les enfants. Des parents qui ont des problèmes de garde peuvent enfin revenir au siège de leur entreprise situé à Brive (Corrèze) grâce à la mise en place d'une crèche dans une ancienne salle de réunion. "Avec deux petits à la maison, c'était compliqué parce que l'on fait un petit tout en même temps. On n'a pas les grands-parents à coté donc on ne pouvait pas s'appuyer sur eux", explique Marie Basset, infographiste et mère de deux enfants.

Faire garder les enfants pour relancer l'activité de l'entreprise

Les parents paient la nounou, une lycéenne de 17 ans, avec des chèques emploi-service. L'entreprise rembourse l'intégralité aux familles, ce qui équivaut à un SMIC mensuel. Au programme de la journée, des activités sont prévues mais aussi les devoirs de la maternelle. La crèche est une idée du directeur pour relancer la production de cette agence de communication après une perte d'activité de plus de 30% pendant le confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne