Coronavirus : Yannick Jadot attend d'Emmanuel Macron "un correctif budgétaire sur l'hôpital public"

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Le député européen EELV, qui était l'invité du "8h30 franceinfo" jeudi, estime "qu'en période de crise" liée à l'épidémie de coronavirus l'hôpital public a besoin "d'infirmières, de médecins et de matériel."

"Une des mesures que j'attends du président de la République ce soir, c'est qu'il fasse un correctif budgétaire sur l'hôpital public", a déclaré Yannick Jadot, eurodéputé Europe Ecologie Les Verts (EELV), jeudi 12 mars sur franceinfo, alors qu'Emmanuel Macron doit faire une allocution télévisée solennelle jeudi soir à propos du coronavirus Covid-19.

"On a joué l'austérité budgétaire à l'hôpital", a accusé Yannick Jadot. Or, "nous nous apercevons que l'hôpital public est un bijou absolu de la République et, qu'en période de crise, il nous faut des infirmières, des médecins et du matériel, explique le député européen EELV. Quand j'écoute les spécialistes et les médecins à l'hôpital, ils disent : 'il nous faut 4 000 infirmières et 4 milliards d'euros sur la table.'"

Le gouvernement fait "preuve de sérieux"

Yannick Jadot a toutefois estimé que "le ministre de la Santé et le gouvernement" faisaient "preuve de sérieux" dans la gestion de cette crise sanitaire. "Ce n'est pas facile une situation comme ça", a-t-il affirmé.

Si vous surestimez la crise vous êtes damné, si vous la sous-estimez vous êtes maudit".

Yannick Jadot, eurodéputé EELV

à franceinfo

"Surtout, je trouve que les Français font preuve d'une grande maturité, parce que face à une crise dont on connaît mal les tenants et les aboutissants, qui angoisse tout le monde, il n'y a pas de scènes de panique, les gens continuent à faire ce qu'ils ont à faire", a salué Yannick Jadot.

Vous êtes à nouveau en ligne