Coronavirus : vers une mobilisation des industriels ?

FRANCE 2

Face à la pénurie des respirateurs dans les hôpitaux français, saturés de patients atteints du coronavirus Covid-19, certains groupes industriels devraient réorganiser leur production.

Aux États-Unis, Donald Trump a ouvert la voie, vendredi 27 mars, en ressortant une loi vieille de soixante-dix ans. Face à la pandémie de coronavirus Covid-19, même les pays les plus industrialisés font face à une pénurie de respirateurs artificiels pour débloquer davantage de lits de réanimations dans les hôpitaux saturés, à cause de l'afflux de malades. Alors, le président américain a demandé aux principaux constructeurs automobiles de rediriger leur production pour répondre à cette demande. Mardi 31 mars, cette réflexion a aussi lieu en France.

Renault mobilisé

Ainsi, le groupe Air Liquide, seul groupe industriel français à en fabriquer avant la crise sanitaire, a déjà indiqué accélérer la cadence. Comme aux États-Unis, les constructeurs automobiles devraient rapidement prêter main-forte, à commencer par Renault. "Les premiers prototypes sont en test, il y a encore des problèmes à résoudre, notamment les filtres. Ce sont des filtres médicaux qui sont utilisés et on sait qu'on n’en aura pas assez", a expliqué sur RTL l'un des dirigeants de la marque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne