Coronavirus : "Une situation tragique pour le football français"

L'arrêt des grandes manifestations sportives a des conséquences sportives évidemment, mais aussi économiques. Le directeur éditorial sport du groupe Webedia, Karim Nedjari, revient sur l'impact que va avoir le coronavirus dans le monde du football.

Pas d'espoir de reprise donc ? "Le football français a fait le deuil, on dit deuil parce que la situation est vraiment tragique pour le football français d'un point de vue sportif, mais aussi économique. Le championnat ne reprendra pas", assure Karim Nedjari. Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, a rappelé que les rassemblements de plus de 5 000 spectateurs restaient interdits. "C'est une nouvelle fois une dissonance entre le gouvernement et le football français, le football business. Là, il va être au fond du gouffre financier. Ils ne joueront pas les dix dernières journées, c'est 218 millions d'euros en moins dans les caisses du football français", alerte Karim Nedjari.

Une bulle qui aurait dû exploser

Les clubs manquent d'argent, pourtant ce n'est pas l'image qu'ils renvoient. "Généralement, le problème est que les clubs dépensent l'argent qu'ils n'ont pas. Avec le groupe MediaPro, ils vont toucher 1,2 milliard d'euros. Mais ils dépensent avant (…) il y a une fuite en avant, c'est une bulle spéculative qui devait exploser un jour, elle aurait dû exploser par la force de choses (…) Le secteur économique du football est sinistré comme l'aviation par exemple". Aujourd'hui, très peu de clubs ont de la trésorerie. "Seuls des clubs comme Reims par exemple pourront s'en sortir avec leur argent", explique Karim Nedjari.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne