Coronavirus : une rentrée à risque

FRANCE 2

3 310 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en 24 heures, un chiffre que l'on avait plus vu depuis le 11 mai, jour du déconfinement. Alors que se profile la rentrée, on craint une explosion du nombre de contaminations.

C'est une progression inédite, une flambée des nouveaux cas de contaminations, synonyme pour les autorités de retour du Covid-19. En France, deux départements sont particulièrement touchés : Paris et les Bouches-du-Rhône, classés en zone de circulation active du virus. Le gouvernement veut contenir une deuxième vague de contamination.

Une mauvaise stratégie du gouvernement ?

Selon une spécialiste, l'exécutif adopte une mauvaise stratégie. "Pour contrôler la maladie, il faut trouver les personnes contagieuses rapidement pour les isoler avant qu'elles ne contaminent beaucoup autour d'elles. Or, ce n'est pas du tout ce que l'on fait. On cherche les gens symptomatiques alors que la moitié des contaminations viennent de gens qui ne sont pas symptomatiques", explique le Dr Catherine Hill, épidémiologiste. Avec le retour du virus, la rentrée scolaire est dans toutes les têtes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne