Coronavirus : une récession sans précédent en vue pour l’UE

"C’est un choc sans précédent". Les mots sont forts, mais réalistes. Tous les indicateurs sont au rouge. La Commission européenne prédit mercredi 6 mai une chute record du PIB de la zone euro.

Les chiffres donnent le tournis : une contraction du PIB de la zone euro de 7,7% en 2020, un endettement pour la France, qui dérivait déjà, et qui pourrait atteindre les 116% et le chômage qui remonterait à plus de 10% avec les secteurs des services, de la restauration et du tourisme à l'arrêt.

Compromis à trouver

Bruxelles a prévenu que la force de la reprise dépendra aussi des ressources financières de chaque pays. Les pays les plus affectés par la pandémie de coronavirus ne disposeront pas des armes de riposte budgétaire, d’où la nécessité pour les pays membres de l’UE de boucler leur plan de sauvetage. Paris et Berlin devront d’abord trouver un compromis. "Soyez courageux et ambitieux pour éviter un déséquilibre entre les régions", les exhorte mercredi 6 mai le président du Parlement européen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne