Coronavirus : une quinzaine de fleuristes parisiens livrent à domicile, annonce Interflora

Enseigne d\'un fleuriste Interflora (illustration).
Enseigne d'un fleuriste Interflora (illustration). (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

"On a beaucoup de demandes de clients qui veulent exprimer leur affection à des proches ou exprimer leur deuil", justifie le directeur général du groupe. 

Le directeur général du groupe MyFlower Éric Ledroux annonce mardi 7 avril sur franceinfo qu'une quinzaine de fleuristes parisiens rattachés au réseau Interflora livrent des fleurs à domicile à Paris dès ce jour. Les livraisons se feront dans toute l'Île-de-France à partir de jeudi puis dans tout le pays. Pour les fleuristes, c'est une façon de continuer à travailler malgré les règles de confinement pendant l'épidémie de coronavirus.

>> Suivez en direct les dernières informations sur le coronavirus

"Nous sommes inquiets pour la fragilité financière de certains" des 14 000 fleuristes de France, reconnaît le directeur général. "Les fleurs de saison, comme la pivoine, arrivent, le muguet arrivera dans trois semaines, ce sont des produits extrêmement saisonniers et pour ces producteurs, si vous ratez la saison, c'est toute la filière qui souffre", argumente-t-il.

Les commerces restent fermés

Éric Ledroux dit vouloir "aider les producteurs français dans le Sud de la France et dans l'Ouest en particulier" et "vouloir redynamiser la filière", alors il assure que les fleurs livrées seront d'origine française, ce qui permettra aussi de diminuer le nombre de fleurs jetées.

Le dispositif est fondé sur le volontariat : "c'est le fleuriste qui confectionne le bouquet et qui le livre lui-même", détaille-t-il, ajoutant que les fleuristes travailleront depuis leurs ateliers dans leurs arrière-boutiques tout en gardant les commerces fermés. "Les commandes sont à prendre sur le site d'Interflora et la livraison se fera évidemment sans contact" et en respect des gestes barrières, assure-t-il.

Le directeur général explique aussi que cette décision répond à une demande de la clientèle : "Suite au confinement, l'ensemble de nos fleuristes de France ont dû fermer boutique. Aujourd'hui, trois semaines plus tard, on a beaucoup de demandes de clients qui veulent exprimer leur affection à des proches ou exprimer leur deuil, qui est une partie importante de l'activité, et donc nous avons décidé de rouvrir avec la possibilité de livrer des fleurs".

Vous êtes à nouveau en ligne