Coronavirus : une lueur d’espoir en France

France 3

Le pic de l’épidémie n’a pas encore été atteint, mais le nombre de patients en réanimation est en baisse continue depuis mercredi 1er avril, et le nombre de décès à l’hôpital n’a fait que reculer. Un espoir pour la France.

L’espoir arrive en France. Ce week-end, de plus en plus de guérisons ont été observées. Des données à relativiser, puisqu’il faudra plus de temps pour les confirmer. Néanmoins, l’espoir est présent, lundi 6 avril. Pour la deuxième journée consécutive, le nombre de patients décédés à l’hôpital, 357, est en baisse. Le nombre de patients admis quotidiennement en réanimation diminue également depuis quatre jours maintenant.

Une accalmie notable

Dans les services qui prennent en charge les cas graves de Covid-19, l’accalmie est notable. Le professeur Stéphane Gaudry explique : "On a un petit peu plus de visibilité sur les lits disponibles donc c’est un soulagement, mais c’est très très loin d’être la fin. On a toujours des malades qui arrivent en grande quantité." Grâce aux transferts qui ont été faits vers d’autres hôpitaux et aux sorties de réanimation, les hôpitaux d’Île-de-France et du Grand Est respirent, même si le virus n’a pas cessé de circuler.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne