Coronavirus : une lueur d’espoir à Mulhouse

FRANCE 2

Pour sortir du confinement, il va falloir que le nombre de malades placés en réanimation baisse. Ce n’est toujours pas le cas dans le Grand Est, l’un des foyers de l’épidémie du Covid-19. À Mulhouse (Haut-Rhin), le Samu et les urgences constatent cependant une légère amélioration.

Les admissions aux urgences de Mulhouse (Haut-Rhin) baissent, alors que la région est l’un des foyers de l’épidémie du Covid-19 en France. Une accalmie bien agréable, après plusieurs semaines de mauvaises nouvelles. C’est le docteur Marc Noizet, chef du service des urgences de Mulhouse, qui a confirmé la décrue, mercredi 1 avril. “Ce matin, à 8h30, il y avait trois patients dans le service. C’est une situation que je n’ai jamais connue depuis que je suis dans l’établissement, depuis début novembre”, indique-t-il.

Un hôpital qui reste saturé

Le nombre d’appels au Samu a également chuté. Il est au plus bas depuis un mois. Ce sont donc quelques places qui se libèrent dans des services dédiés au Covid-19. Pour autant, l’hôpital reste saturé. Les lits en réanimation sont tous occupés, tandis que 15 transferts par jour de patients entubés sont toujours nécessaires dans le Haut-Rhin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne