Coronavirus : une hausse des appels aux urgences qui inquiète

FRANCEINFO

Les appels se multiplient aux urgences pour alerter sur de possibles cas de personnes ayant contracté le Covid-19. Des chiffres qui pourraient laisser présager une deuxième vague de l’épidémie.

Les services d’urgences et le standard de SOS médecins se retrouvent de nouveau surchargés. Depuis plusieurs jours, les appels en lien avec une suspicion d'infection au Covid-19 se multiplient de manière inquiétante. Cela pourrait laisser supposer qu’une seconde vague de l’épidémie est en cours. "Depuis 3, 4 semaines, on a un cas par jour positif sur tous les tests confondus qu’on fait à l’hôpital, on en fait plus de 200 par jour. Avant, pendant 3, 4 semaines on en avait 0", révèle le docteur Astrid de Pontfarcy, infectiologue et chef du pôle qualité et gestion des risques à l’hôpital de Melun (Seine-et-Marne).

Les hôpitaux mieux préparés

Lors de l’arrivée de cette épidémie de Covid-19 en France, les services hospitaliers n’avaient pas tout de suite su répondre à l’afflux important de patients. Une situation qui ne devrait pas se reproduire en cas de seconde vague. Que cela soit en terme de matériel ou de personnel mobilisé, tout s’est amélioré. Les hôpitaux assurent qu’ils pourront mieux faire face au virus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne