Coronavirus : une cargaison de masques en provenance de Chine est arrivée en France

France 3

Lundi 30 mars dans l’après-midi, un important dispositif de sécurité a été déployé à l’aéroport de Vatry, dans la Marne. Une cargaison de 10 millions de masques est arrivée tout droit de Chine.

La précieuse cargaison de masques en provenance de Chine est arrivée lundi 30 mars dans l’après-midi à l’aéroport de Vatry, dans la Marne. Sur le tarmac, il y a une impressionnante mobilisation des forces de l’ordre, les policiers veillent sur la marchandise. “D’abord parce qu’actuellement tout le monde sait que les masques valent de l’or, et pour nous, c’est une cargaison importante”, indique Pierre N’Gahane, le préfet de la Marne. Deux heures sont nécessaires pour décharger la cargaison.

“Un pont aérien qui va durer environ 14 semaines”

Il faudra encore beaucoup de rotations pour récupérer le milliard de masques commandé à la Chine. “C’est un pont aérien inédit qui vient de s’ouvrir lundi soir entre la France et la Chine. Dix millions de masques vont arriver sur cette plateforme aéroportuaire de Vatry, dans la Marne, tous les deux ou trois jours environ. C’est un pont aérien qui va durer environ 14 semaines. C’est long, mais il va falloir tout ce temps-là, car au total, c’est un milliard de masques qui vont arriver sur le territoire français, un chiffre et une quantité impressionnante. Il faut le savoir, le personnel soignant consomme environ 40 millions de masques par semaine, alors que la France ne peut en produire que 8 millions, d’où ce recours à des entreprises étrangères”, explique le journaliste Charles-Henry Boudet, en direct de l’aéroport de Vatry.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne