Coronavirus : une amélioration dans le Grand Est ?

France 2

641 personnes ont rejoint ce vendredi les services de réanimation en France. Le Grand Est reste toujours en tension. Caroline Arnold était en duplex pour le 20 Heures.

L’épidémie de Covid-19 continue de s’étendre en France, et notamment dans le Grand Est. La journaliste Caroline Arnold était en duplex depuis Colmar (Haut-Rhin) pour le 20 Heures. Elle décrit la situation ainsi : "Avec les premiers effets du confinement qui se feraient sentir dans la région selon les autorités de santé : moins d’arrivées aux urgences, moins d’appels aux Samu ces derniers jours…"

Le pic prévu entre le 10 et le 25 avril

La journaliste rajoute : "Dans certains hôpitaux de la région, une impression d’accalmie qu’avaient déjà évoqué certains soignants cette semaine, et qui semble donc se confirmer. Pour la première fois, l’Agence régionale de santé annonce une date pour le pic de l’épidémie : il devrait arriver entre le 10 et le 25 avril dans le Grand Est, une lueur d’espoir. Mais attention ce n’est pas la fin du cauchemar, notamment pour les soignants (…) Il faudra encore se battre, organiser le transport de plusieurs patients."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne