Coronavirus : une adolescente de 16 ans décédée

France 2

Dans la matinée du vendredi 27 mars, Julie, une adolescente de 16 ans, a perdu la vie à l’hôpital Necker (Paris). La première victime mineure en France du Covid-19.

Julie, 16 ans, était une jeune fille pétillante, pleine de vie, passionnée de musique. C’est le souvenir qu’en ont ses camarades. L’adolescente était scolarisée en classe de seconde, dans un lycée professionnel de Corbeil-Essonnes (Essonne).

"C’était une jeune fille dynamique, enthousiaste, avec beaucoup d’amis", explique Charline Avenel, rectrice de l’Académie de Versailles (Yvelines). Le virus s’est d’abord manifesté par une infection bénigne.

"Aucune maladies particulière avant cela"

Puis l’état de Julie dégrade très rapidement et nécessite une première hospitalisation à Longjumeau (Essonne), selon sa sœur aînée. "Julie avait simplement une légère toux la semaine dernière. Cela a empiré ce week-end avec des glaires, et lundi, on a été voir un médecin généraliste. C’est là qu’on lui a diagnostiqué une détresse respiratoire. Elle n’avait pas de maladie particulière avant cela", précise-t-elle. Julie est ensuite transférée à l’hôpital Necker (Paris), placée sous respirateur, puis intubée. Mais sans succès. À Morsang-sur-Orge (Essonne), où elle vivait, le décès de Julie suscite l’incrédulité. Un hommage lui a été rendu à 20 heures dans sa commune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne