Coronavirus : un tiers des habitants du monde confiné

FRANCE 2

Le confinement s'étend dans le monde, jour après jour. Désormais, plus d'un tiers de l'humanité est contraint de rester à la maison pour se protéger de l'épidémie de Covid-19. C’est un chiffre qui a explosé après la décision du gouvernement indien de confiner sa population.

À New Delhi, capitale de l'Inde, des barrages ont été installés sur les avenues. Les rues sont désertes, et les habitants, eux, sont priés de rentrer chez eux. Dans le pays, 1,3 milliards d’Indiens sont confinés pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19. Au total, dans le monde entier, un tiers de l’humanité est désormais sommée de rester chez elle. "D’après les experts, un minimum de 21 jours de confinement est crucial pour casser le cycle de désinfection", a déclaré le Premier ministre indien, Narendra Modi.

"Notre vie doit continuer"

Jair Bolsonaro, le président du Brésil, n’est pas du tout de cet avis. À chacune de ses interventions à la télévision, c'est un concert de casseroles qui se déclenche. Une partie de la population désapprouve sa décision de refuser le confinement général qui, selon lui, ruinerait le pays. "Le virus est arrivé au Brésil. Nous le combattons et ce sera bientôt fini. Notre vie doit continuer", a-t-il affirmé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne