Coronavirus : un retraité relance son épicerie, pour ne pas laisser les villageois sans produits frais

FRANCE 3

Un retraité du Cher a décidé de rouvrir son épicerie, afin que les habitants de la commune bénéficient d’un commerce de proximité et de maintenir le lien social, pendant la crise du Covid-19.

À Lignières (Cher), le commerce se fait désormais par téléphone. Selon la commande des clients, les produits sont disposés dans une glacière puis dans le coffre d’une voiture. La livraison peut commencer avec l'aide d'un bénévole. Certains clients viennent aussi à la boutique, récupérer leurs courses. Le service est essentiellement utilisé par les personnes âgées du village et des environs. “J’en pense le plus grand bien ! Vous voyez comment ça nous dépanne”, assure une dame, dont la commande vient d’être déposée devant sa porte.

Le commerce revit

En 2018, l’épicier avait pris sa retraite et son commerce n’avait pas trouvé de repreneur. Mais début avril, Philippe Quinsac, gérant retraité, n’a pas hésité à reprendre du service pour que les habitants de Lignières puissent se procurer des produits frais, malgré la crise sanitaire du coronavirus. Le commerce revit, Philippe Quinsac veut maintenant passer la main. 
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne