Coronavirus : un premier hélicoptère militaire transfère des patients de Metz vers l'Allemagne

Le staff médical de l\'hôpital de Metz évacue des patients vers Essen, en Allemagne via hélicoptère, le 28 mars 2020.
Le staff médical de l'hôpital de Metz évacue des patients vers Essen, en Allemagne via hélicoptère, le 28 mars 2020. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Deux malades du coronavirus ont été transférés pour la première fois samedi de Metz vers l'Allemagne par hélicoptère militaire. D'autres hélicoptères feront de nouveaux transferts, selon la ministre des Armées Florence Parly.

Un premier hélicoptère militaire a décollé samedi 28 mars au matin de Metz pour transférer des patients atteints du Covid-19 vers Essen, une ville dans le nord-ouest de l'Allemagne, près de Dortmund, rapporte France Bleu Lorraine Nord, en relayant une information révélée par la ministre des Armées Florence Parly. L'hélicoptère a décollé à 9h du matin du parking de Metz expo, à côté de l'hôpital Mercy, avec deux patients en réanimation.

Coronavirus : Suivez notre direct sur la situation en France et à l'étranger

D'autres hélicoptères feront de nouveaux transferts, selon la ministre des Armées Florence Parly qui a détaillé l'opération Résilience sur son compte Twitter : "Des hélicoptères Caïman de l’armée de Terre vont prendre en charge plusieurs patients atteints du Covid-19. Depuis Metz, ils les transporteront jusqu’en Allemagne, vers des hôpitaux en capacité de les accueillir", indique-t-elle. 

"Je me suis entretenue hier avec mon homologue allemande afin de définir et préciser les modalités de cette opération. Je remercie profondément nos amis allemands pour leur soutien et solidarité. Nous partageons tous un seul objectif : vaincre le Covid-19", écrit également la ministre.

Des transferts en train vers la Nouvelle-Aquitaine dimanche

En revanche, ce transfert en hélicoptère sera le seul ce samedi, précise France Bleu Lorraine Nord, d'autant que des malades partiront tôt dimanche matin du CHR Mercy en ambulance vers la gare de Lorraine TGV pour ensuite être transférés, via un TGV médicalisé, vers la Nouvelle-Aquitaine.

Vous êtes à nouveau en ligne