Coronavirus : un laboratoire de Wuhan suscite bien des questions

France 2

Un laboratoire situé à Wuhan (Chine) est au cœur de tensions diplomatiques entre Pékin et plusieurs autres grandes puissances, dont la France.

Certains y voient le point de départ de l’épidémie de coronavirus. À Wuhan, en Chine, d’où est partie la pandémie de Covid-19, le laboratoire P4 est un site de haute sécurité. Officiellement, il est accrédité par la Chine pour ne manipuler qu’une poignée de virus parmi les plus dangereux au monde, comme Ebola. Symbole de la coopération scientifique franco-chinoise, il a été inauguré en 2017 en présence de Bernard Cazeneuve, alors Premier ministre. Mais en coulisse, des Français s’inquiètaient déjà du manque de formation des scientifiques chinois.

“Des rumeurs”

En 2018, après une visite du site, des Américains font également part de leurs inquiétudes. Si ce laboratoire n’est pas habilité à manipuler le Covid-19, il est situé à quelques mètres d’un autre laboratoire où certains chercheurs en contact direct avec le coronavirus auraient eu l'habitude de travailler au sein du P4. “Pour les autorités chinoises, il n’y a pas de dissimulation. Ce sont des rumeurs lancées par les Américains, sans aucune preuve scientifique”, rapporte Arnauld Miguet, envoyé spécial France Télévisions à Wuhan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne