VIDEO. Coronavirus 2019-nCoV : un Français bloqué à 250 km de Wuhan, en Chine, raconte l'ambiance anxiogène

France 2

Un Albigeois de 30 ans, parti rejoindre sa compagne dans la province de Hebei, en Chine, se retrouve confiné. Impossible, pour lui, de profiter du rapatriement.

Du jour au lendemain, il se retrouve bloqué dans une ville fantôme, comme vidée de son million d'habitants. Dimanche 2 février, l'atmosphère est pesante pour le Français Hugues Reynal, confiné dans la ville depuis dix jours en raison de l'épidémie de Coronavirus. Venu de Castres (Tarn) retrouver sa compagne chinoise il y a deux semaines, il n'a pas pu être rapatrié. "Quand j'ai appris pour les premiers vols de rapatriement, je me suis renseigné auprès du consulat, de la cellule de crise sur comment faire pour m'y rendre. Ils ont dit que c'était par mes propres moyens", explique Hugues Reynal.

Des appels au consulat

Il rate ainsi les deux vols de rapatriement de Française. Depuis Gong'An, impossible, pour lui, de rejoindre le consulat français de Wuhan (Chine), à 250 km. Il s'inquiète, et l'ambiance est devenue anxiogène. Il appelle donc tous les jours le consulat dans l'espoir que les autorités françaises lui trouvent une solution pour rentrer chez lui.

Avec 361 morts, le bilan du nouveau coronavirus dépasse désormais celui du Sras en Chine continentale, où doit s'ouvrir, lundi 3 février, un hôpital construit en un temps record pour faire face à l'afflux de malades.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne