Coronavirus : un deuxième avion affrété par l'armée pour évacuer des malades de Mulhouse à Bordeaux

Un Boeing C135 médicalisé du Service médical des armées. Il peut transporter jusqu\'à douze blessés graves dans les mêmes conditions qu\'un service de soins intensifs. 
Un Boeing C135 médicalisé du Service médical des armées. Il peut transporter jusqu'à douze blessés graves dans les mêmes conditions qu'un service de soins intensifs.  (MINISTÉRE DES ARMÉES / ENVOYÉ SPÉCIAL)

Après un premier avion mercredi, un deuxième évacue des malades ce samedi. 

L'armée de l'air effectue samedi 21 mars une deuxième opération d'évacuation de malades du coronavirus, a appris franceinfo auprès des Armées. L'avion a décollé à 10 heures d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Il atterrira à Mulhouse, où il prendra en charge des patients, afin de les emmener ensuite à Bordeaux.

>>> Suivez les dernières informations liées à l'épidémie de coronavirus 

L'avion est spécialement équipé du kit Morphée (acronyme de "Module de réanimation pour patient à haute élongation d'évacuation"), un dispositif habituellement déployé en zones de conflit et qui "permet d'évacuer des blessés lourds sur de longues distances en avion de transport", selon l'armée de l'air.

Mercredi, six patients de Mulhouse avaient déjà été évacués par l'armée de l'air vers Marseille et Toulon.

Vous êtes à nouveau en ligne