Coronavirus : un convoi exceptionnel en TGV

Pour la première fois, un TGV a pris en charge des malades. Un train spécialement aménagé en gare de Strasbourg (Bas-Rhin). Objectif : désengorger les hôpitaux du Grand-Est.

Il arrive à Angers (Maine-et-Loire) avec à son bord 20 malades du Covid-19. Les civières hissées dans des ambulances en direction des hôpitaux de la ville ainsi que du Mans (Sarthe). Ces malades sont partis de Strasbourg (Bas-Rhin) le matin en train avec toutes les précautions de rigueur pour évacuer les malades. Une évacuation délicate. Tous les patients étaient sous assistance respiratoire et dans un état fragile.

Une première à grande échelle

Ils ont été installés au-dessus des sièges. Une première, puisque cela n'a jamais été réalisé à grande échelle. 50 soignants les accompagnaient. Destination les Pays de la Loire donc, la région la moins touchée. Mais on prévient déjà dans la région, elle ne pourra pas accueillir indéfiniment. Dix autres patients ont continué jusqu'à Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne