Coronavirus : un chantier impossible à stopper près de Calais

France 3

Avec la mise en place du confinement, mardi 17 mars, de nombreux chantiers ont été contraints de s'arrêter. Mais impossible pour celui d'une ligne à haute tension près de Calais (Pas-de-Calais).

Samedi 11 avril, au 26e jour du confinement commencé mi-mars pour enrayer l'avancée de l'épidémie de coronavirus Covid-19, de nombreux chantiers sont à l'arrêt total. Mais alors que le gouvernement a appelé à la reprise des travaux petit à petit, il y a des chantiers qui n'ont pas arrêté de tourner. C'est notamment le cas de celui d'une ligne à haute tension dans le Pas-de-Calais, près de Calais. Pas moins de 400 000 personnes dépendent de cette ligne, dont des établissements médicaux.

Œuvrer pour le bien commun

"Je préfère venir travailler que de rester chez moi à tourner en rond. Parce que moi le télétravail, ce n'est pas notre boulot. On ne peut pas faire de télétravail sur les pylônes. Donc moi je préfère venir travailler. ça me permet de sortir, d'avoir une activité", explique le chef de chantier, qui, encore davantage en ces temps de crise sanitaire, a l'impression d'œuvrer pour le bien commun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne