Coronavirus : un bâtiment du marché de Rungis va être transformé en morgue

France 3

On déplore 471 morts jeudi 2 avril en seulement 24 heures à cause de l'épidémie de Covid-19. L’Île-de-France regroupe à elle seule un tiers des décès. Les services funéraires sont débordés.

Face aux nombreux décès en Île-de-France liés au Covid-19, les services funéraires sont débordés. En conséquence, un entrepôt du marché de Rungis va être réquisitionné. Le lieu sera transformé en morgue. "Il s'agit d'un bâtiment réfrigéré au marché international de Rungis. Cet entrepôt qui peut contenir 1 000 cercueils est encore en cours d'aménagement", explique le journaliste Ben Barnier, présent sur place.

Une mesure exceptionnelle mais pas inédite

Des salons vont être aménagés à partir de lundi 6 avril pour que les familles puissent faire leur deuil dans les meilleures conditions possibles. Les cercueils seront ensuite acheminés vers les crématoriums et les cimetières. "Un hall va être réquisitionné pour y entreposer des cercueils. C'est une mesure exceptionnelle mais pas tout à fait inédite. En 2003, lors de la canicule, une mesure similaire avait été prise pour soulager les services funéraires", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne