Coronavirus : trois industriels s'allient pour fabriquer 10 000 respirateurs

La solidarité nationale vaut aussi pour l'économie et le chef de l'Etat a dévoilé la création d'un consortium industriel pour réussir à produire des respirateurs avec pour objectif le chiffre de 10 000 en 50 jours.

Mobilisation générale pour produire davantage de respirateurs, des appareils indispensables dans les services de réanimation. Air Liquide, le seul fabricant français s'allie à trois géants de l'industrie : le constructeur PSA, l'équipementier Valeo et le spécialiste des composants électriques Schneider. L'objectif affiché est de 10 000 respirateurs en un mois et demi. Le directeur général adjoint d'Air Liquide, François Jackow, précise : "C'est la production de trois ans faite en 50 jours. C'est énorme, c'est immense, c'est produire 20 fois plus que ce que nous produisons habituellement".

PSA au soutien

PSA par exemple va assembler un bloc mécanique, le cœur des respirateurs sur son site de Poissy, près de Paris. 50 salariés volontaires sont mobilisés. Ils seront opérationnels la semaine prochaine. Le groupe compte aussi envoyer en renfort 50 salariés dans l'usine d'Air Liquide "La fabrication que nous allons faire à Poissy, c'est une fabrication qui est de nature mécanique, et donc, nous avons les compétences pour la faire même si le produit est complètement différent", explique Yann Vincent, le directeur industriel de PSA.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne