Coronavirus : deux patients sous surveillance

Le patient infecté par le nouveau coronavirus a été transféré de Douai au CHRU de Lille (Nord), le 9 mai 2013.
Le patient infecté par le nouveau coronavirus a été transféré de Douai au CHRU de Lille (Nord), le 9 mai 2013. (PH .PAUCHET / MAXPPP)

Alors qu'un cas de coronavirus est avéré et que trois cas suspects se sont révélés négatifs, des tests sont pratiqués sur deux autres patients.

Trois résultats négatifs, deux autres en attente. Trois cas suspects de contamination par le nouveau coronavirus, proche de celui du Sras, se sont révélés négatifs, a indiqué le ministère de la Santé dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 mai. En revanche, la ministre Marisol Touraine a annoncé, samedi, à Lille, que deux patients sont l'objet d'examens complémentaires pour déterminer s'ils ont été infectés par le malade atteint. Il s'agit d'un ancien voisin de chambre du malade et d'un homme membre de son entourage.

Le premier cas d'infection par le nouveau coronavirus (nCoV) en France, provoquant de graves problèmes respiratoires, a été confirmémardi. Des recherches ont depuis été conduites auprès de l'entourage de ce malade, âgé de 65 ans et actuellement hospitalisé en réanimation à Lille, ainsi que dans les hôpitaux dans lesquels il avait séjourné (centres hospitaliers de Valenciennes et Douai).

Conseils aux voyageurs se rendant dans les pays touchés

Les trois cas négatifs concernaient un patient qui avait côtoyé le malade, un médecin et une infirmière. Un quatrième patient est actuellement hospitalisé et isolé en service d'infectiologie au CHRU de Lille, tandis que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en déplacement à Lille, a annoncé un "cinquième cas contact" soigné à domicile.

Des cas d'infection ont déjà été détectés en Arabie saoudite, en Jordanie, au Royaume-Uni et en Allemagne. Au total, 33 cas confirmés dans le monde ont été notifiés à l'Organisation mondiale de la santé depuis septembre 2012 ; 18 personnes en sont mortes, dont 11 en Arabie Saoudite. Les voyageurs à destination de la péninsule arabique feront l'objet d'une information spécifique, a indiqué Marisol Touraine. Il est notamment recommandé de se laver les mains régulièrement et "de ne pas entrer en contact avec des animaux".

Vous êtes à nouveau en ligne