Coronavirus : sur les traces du virus en Chine

FRANCEINFO

Une équipe de l’OMS a été autorisée à enquêter en Chine sur l’origine du Covid-19. La piste soupçonnant le pangolin d’avoir transmis le virus à l’homme est toujours étudiée.

Le Covid-19 reste encore un virus assez méconnu. Parmi les mystères qui entourent encore cette maladie qui a touché le monde entier, les origines de sa naissance restent encore troubles. "Pékin (Chine) a enfin autorisé une équipe de l’organisation mondiale de la santé (OMS) à venir ici enquêter sur les origines de la pandémie mondiale. Les scientifiques doivent déterminer si oui ou non, le pangolin a bien transmis le coronavirus à l’homme", annonce la journaliste Justine Jankowski en duplex depuis Pékin.

Le pangolin traqué

Ciblé, le pangolin suscite toutes les convoitises. Il ne resterait qu’une centaine d’animaux de ce type en Chine et ils se revendent à prix d’or : près de 600 euros la pièce. Cette espèce protégée est régulièrement signalée par la population qui alerte les ONG. Celles-ci s’appliquent à venir en aide à l’animal en le remettant ensuite dans son environnement naturel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne