Coronavirus : ruée sur les tests, les centres de santé débordés

Tester est devenu en France un des piliers de la stratégie face à l’épidémie de Covid-19. Une stratégie qui montre ses limites : la ruée vers les tests a lieu partout en France et les centres de santé se trouvent débordés.

Au pied des immeubles, à Asnières, dans les Hauts-de-Seine, les files d’attente s’allongent devant un centre de test provisoire : des habitants impatients veulent profiter de l’occasion pour se rassurer face à l’épidémie de coronavirus. L’une d’eux explique : "J’ai vu une affiche en bas de mon immeuble, je me suis dit que c’était la bonne occasion de le faire". Après une longue attente et quelques questions, le test PCR, ces prélèvements dans le nez, est réalisé, comme dans des dizaines de centres de test mobiles installés en Ile-de-France et qui reçoivent jusqu’à 500 personnes par jour.

Attente trop longue

"L’idée, c’est d’aller vers les populations qui ne vont pas facilement vers le soin et qui ne vont pas facilement se faire dépister", explique Monique Revelli, de l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-Seine. Se faire dépister aujourd’hui est difficile : les rendez-vous sont lointains et les résultats se font attendre. Les laboratoires sont débordés par un afflux de personnes qui veulent se rassurer ou prendre l’avion pour les vacances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne