Coronavirus : quelles sont les conséquences de la fermeture des marchés ?

France 2

Sur le plateau du 13 Heures, la journaliste Dorothée Lachaud revient sur l'importance des marchés sur le territoire français, fermés en raison des restrictions liées à l'épidémie de coronavirus.

En France, les marchés font partie de l'ancrage local. "D'après la dernière étude menée à ce sujet, on dénombre 10 683 marchés alimentaires en France et ils maillent tout notre territoire. Il faut savoir qu'environ 6 490 communes disposent d'un marché alimentaire, soit à peu près une commune sur cinq. Paris en compte plus de 80, Lyon (Rhône-Alpes) 40 et Marseille (Bouches-du-Rhône) et Bordeaux (Gironde), près d'une trentaine", explique Dorothée Lachaud sur le plateau du 13 Heures. 

"Un coup de massue"

Parmi les produits que l'on retrouve le plus sur les étals, les fruits et légumes arrivent en tête et concentrent un tiers des ventes. "Ils sont suivis par la viande, rôtisserie, boucherie, avec 18% des ventes et par les produits laitiers, 13% des ventes", poursuit la journaliste. La fermeture risque donc d'avoir un impact très important. "La présidente de la Fédération des marchés de France le disait dans la matinée : 'C'est un coup de massue.' Au total, 22 628 entreprises et 27 000 salariés vendent des produits alimentaires sur les marchés", souligne Dorothée Lachaud. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne