Coronavirus : quelle est sa résistance dans l’eau ?

FRANCE 3

Le Covid-19 résiste-t-il dans l’eau ? Depuis la découverte de traces du virus dans le réseau d’eau non-potable de Paris, la Ville a dû suspendre son utilisation, mais assure qu’il n’y aucun risque pour l’eau potable.

À Paris, l’eau non-potable sert à nettoyer les rues, donner vie aux fontaines qui ornent les bâtiments, ainsi qu’à entretenir les parcs et jardins. Puisée dans la Seine et le canal de l’Ourcq, elle circule dans un réseau indépendant. C’est dans ce même réseau qu’ont été découvertes d’infimes traces du Covid-19. Seuls quatre des 27 points de contrôle ont révélé la présence du virus. Selon un spécialiste, le réseau d’eau potable n’est pas affecté. 

"Le virus a besoin de cellules humaines pour vivre"

"On ne trouve pas de Covid-19 dans l’eau du robinet, parce qu’elle est traitée, avec des traitements complexes, à la fois de chloration, mais aussi toute une chaîne de traitements qui fait qu’on est affirmatif sur le sujet", explique Tristan Matthieu, délégué général de la Fédération des entreprises de l’eau. Ce sont les rejets des stations d’épuration qui expliqueraient la présence du virus dans les eaux de la Seine. Alors, peut-il être encore contagieux dans l’eau ? "Pour que le virus puisse se multiplier et donc vivre, il a besoin de cellules humaines", affirme la professeure Karine Lacombe. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne